FLASH INFOS Du mercredi 12 au vendredi 14 Juin 2019, s'est tenu au RADISSON BLU HÔTEL le Séminaire International sur la formulation de la Politique Nationale de la Ville.
Vous êtes ici : Accueil / Actualité Prix de la Lutte contre le désordre urbain / La commune de Koumassi remporte la 1ère édition

Prix de la Lutte contre le désordre urbain / La commune de Koumassi remporte la 1ère édition

par le / 0 Commentaire(s) / 1501 vues / Mer 07 Aou 2019

Les actions entreprises par le Ministre Cissé Ibrahim Bacongo, Maire de Koumassi, ont déjà commencé a porté des fruits. Le premier de ces effets est la reconnaissance nationale lors de la célébration de la 7è édition de la Journée nationale de l’Excellence, ce mardi 6 août 2019, à la Présidence de la République. La Commune de Koumassi a enlevé le « Prix de l’Excellence de la lutte contre le désordre urbain ».
Elle a devancé Yopougon qui s’est également engagé depuis quelque temps dans une vaste opération d’amélioration du cadre de vie.

Innovation de cette 7ème édition de la Journée de l’Excellence, cette distinction est initiée par le Ministère de la Ville, suite aux visites d’imprégnation effectuées par le Ministre François Albert Amichia et son équipe, dans plusieurs localités d’Abidjan et de l’intérieur du pays. En effet, face à la grande anarchie constatée sur le terrain, la tutelle a jugé utile de mettre en compétition les villes.
Ce prix est donc décerné au District ou à la Commune qui lutte efficacement contre le désordre urbain par des actions vigoureuses et permanentes. Il vise essentiellement à récompenser les efforts des élus locaux et aussi à les encourager à préserver la « discipline urbaine » par le respect, par tous les usagers, des normes urbanistiques.

Les communes candidates devraient respecter 7 critères dont les cinq premiers portent sur le nettoyage de la commune, à savoir : l’élimination des baraques sur les trottoirs ; l’élimination des baraques sur les sites intéressants ; la destruction des espaces commerciaux aux alentours des écoles ; la destruction des baraques le long des artères principales et la libération des places dédiées aux équipements collectifs, sportifs, aux places publiques illégalement occupées.
Quant aux deux autres critères, ils se rapportent à l’affectation des espaces nettoyés. Il s’agit de la réalisation ou l’amorce de travaux d’aménagement sur les espaces libérés après les opérations de nettoyage et de la disponibilité des projets d’aménagement prévus sur les espaces libérés après les opérations de nettoyage.

Pour évaluer les villes candidates, en plus de l’examen minutieux de dossiers qu’elles ont transmis, un comité d’experts a effectué des visites inopinées pour s’imprégner de la réalité du terrain.
Après les différentes présélections, huit (08) communes (Abengourou, Bingerville, Bondoukou, Koumassi, Plateau, Tiassalé, Treichville et Yopougon) sur les 201 que compte la Côte d’Ivoire étaient aux prises en finale. Aussi, après analyse des différents dossiers, au regard des critères énumérés ci-dessus, le jury du Ministère de la Ville a-t-il porté son choix sur la commune de Koumassi qui enlève le premier Prix, avec 102 points sur 104, devant Yopougon, 2ème avec 84 points.

Il est à préciser que si cette édition inaugurale a enregistré seulement deux lauréats, les prochaines éditions, à partir de 2020 distingueront les trois meilleurs candidats avec les prix Or, Argent et Bronze.
Par ailleurs, François Albert Amichia et ses collaborateurs entendent aussi initier lors des prochaines années, d’autres distinctions dont le Prix de la plus belle entrée de ville.

Pour rappel, cette 7ème Journée de l’Excellence a permis de décerner au total 81 prix dans divers secteurs d’activités contre 78, lors des précédentes éditions.

www.ville.ci
mdv@ville.ci


0 Commentaire(s)

Ajouter un Commmentaire a ce article

NB: Votre Email ne sera pas publié