FLASH INFOS Du mercredi 12 au vendredi 14 Juin 2019, s'est tenu au RADISSON BLU HÔTEL le Séminaire International sur la formulation de la Politique Nationale de la Ville.
Vous êtes ici : Accueil / Actualité Ministère de la Ville (Visite terrain à Korhogo) / François Amichia : « Rendre nos villes attractives pour freiner l’Immigration clandestine »

Ministère de la Ville (Visite terrain à Korhogo) / François Amichia : « Rendre nos villes attractives pour freiner l’Immigration clandestine »

par le / 0 Commentaire(s) / 1553 vues / Ven 12 Avr 2019

Le Ministre de la Ville, François Albert Amichia, a visité, ce vendredi 12 avril 2019, la ville de Korhogo. Après Abidjan, Bingerville, Grand-Bassam, Yamoussoukro et San Pedro, il était dans la capitale du Poro, sa troisième escale à l’intérieur du pays, la neuvième dans l’ensemble.
Accompagnée des autorités locales dont le Maire, Lazani Coulibaly, le Préfet par intérim, Binaté Lassina et le 1er vice-président du Conseil régional, Lassina Koné qui représentait son président, l’équipe du Ministère de la Ville a passé en revue les différents quartiers. « Notre mission est d’œuvrer pour offrir, à nos concitoyens, un cadre de vie moderne. Des villes écologiques et intelligentes, modèles et dignes de la Côte d’Ivoire émergente. Car si nous rendons nos villes attractives et que notre jeunesse s’y sent heureuse, cela contribuerait à freiner la massive immigration clandestine qui ne cesse d’endeuiller des familles et le pays. Et Korhogo qui est la principale porte d’entrée et aussi de sortie du pays, côté Nord, fait partie des priorités du Gouvernement » , a déclaré le Ministre Amichia au terme de sa visite. En effet, en plus d’être cette porte ouverte sur la frontière Nord, Korhogo est l’une des premières villes capitales régionales dont le pouvoir administratif couvrait tout le grand Nord. D’un simple poste du Bandama en 1900, elle sera désignée poste de Korhogo par le colon en 1903. Et depuis, cette appellation n’a plus changé, en dépit des différentes mutations de cette localité, en chef-lieu du département du Nord en 1959, chef-lieu de région (ou capitale régionale) en 1969 et aujourd’hui chef-lieu de la région du Poro.

Autant dire que Korhogo fait partie des plus anciennes villes et mérite donc attention et intérêt, dans la perspective de la CAN de football 2023 dont elle abritera une poule. On comprend dès lors pourquoi le Ministère de la Ville en a fait une escale prioritaire de sa visite d’imprégnation : « Le Ministère de la Ville a organisé cette visite afin d’apprécier de plus près les réalités du terrain et d’envisager ensemble avec les autorités locales ce qu’il y a lieu de faire pour que Korhogo réponde aux normes d’une ville moderne. Au regard de ce que nous avons vu, je félicite les autorités de Korhogo pour la propreté frappante de la Cité du Poro. Ce qui fait déjà de cette ville, capitale du grand Nord, un exemple en matière de salubrité » , a précisé le premier responsable des villes ivoiriennes.

Sur le terrain, 4 des 9 sites prévisités ont été retenus par le collège des techniciens du Ministère, de la Mairie, du Conseil Régional et de la Préfecture, pour recevoir la visite du Ministre Amichia. Il s’agit de l’entrée principale (Corridor Sud, route d’Abidjan), de la voie de contournement (100m d’emprise), de la berge Sud du barrage de Nakounloho (quartier Koko) et de la Place de l’Indépendance, au centre-ville.

Si dans l’ensemble cet état des lieux à Korhogo a révélé un grand respect de la voirie publique, des domaines réservés et d’un plan de lotissement harmonieux, il n’empêche que, par endroit, des occupations spontanées et anarchiques sont bien visibles. Tout comme l’enclavement de certains quartiers comme Sinistré, les problèmes de canalisation et d’embellissement qui constituent la principale zone d’ombre. « Les routes sont bien tracées et en grande partie respectées. Toutefois, les voies sont esseulées. Et les espaces publics ne sont pas exploités comme il le faut. Il y a aussi le manque de voies d’accès et de canalisation à Sinistré, notamment » , ont dénoncé les experts du Ministère. Aussi ont-ils conseillé des aménagements de façades des monts et collines autour de la ville, des édifices publiques et de la berge Sud du barrage de Nakounloho, ainsi que le planting d’arbres le long des grandes voies dont celle menant de l’aéroport au centre-ville. Ils ont aussi préconisé des installations de portiques annonçant la ville aux entrées et autres panneaux indiquant les lieux et places symboles.

Des recommandations parfaitement reçues par les autorités locales : « Nous sommes résolument engagés dans la modernisation de Korhogo. Cette venue du Ministère de la Ville est pour nous un sacré coup de pouce. En tout cas nous ne doutons pas que le Ministre Amichia sera un véritable ambassadeur pour défendre les intérêts de Korhogo. Pour le reste, Nous ferons l’effort de traduire en acte les recommandations des spécialistes notamment le planting d’arbres aux abords des routes et l’embellissement des façades » , a assuré le Maire Lazani Coulibaly. Une promesse réitérée par le 1er vice-président du Conseil Régional, Lassina Koné.

Cette visite terrain s’est achevée par une marche improvisée, de la place de l’Indépendance au rond-point de la Mairie. Une occasion pour les illustres visiteurs d’apprécier, sous divers angles, le grand jardin public en face de la Mairie, de la Préfecture et du Conseil Régional.

www.ville.ci
mdv@ville.ci
lavilleciv@gmail.com


0 Commentaire(s)

Ajouter un Commmentaire a ce article

NB: Votre Email ne sera pas publié